Gligliton.... (mécanique de vol)

Aller en bas

Gligliton.... (mécanique de vol)

Message  Invité le Mar 14 Avr - 3:31

Bonjour à tous,

J'ai une interrogation correspondant à une question gligli :

1108
Mécanique du Vol Tout au long de la trajectoire d'arrondi, le pilote s'efforce :
A d'augmenter l'incidence pour diminuer la portance.
B de diminuer l'incidence pour augmenter la portance.
C de diminuer l'incidence pour maintenir la portance constante.
D d'augmenter l'incidence pour maintenir la portance constante.


La bonne réponse est la D.

Il me semblait que le fait de tirer le manche jusqu'à un certain point est de permettre de décrocher pour pouvoir toucher les roues ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gligliton.... (mécanique de vol)

Message  Invité le Mar 14 Avr - 10:36

A priori, on est censé toucher les roues avant le décrochage. Donc D.

Il y a une autre question où il est demandé si l'atterrissage est un décrochage : il ne faut pas répondre oui...

Pour la théorie pure, je laisse les moustachus répondre ! Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gligliton.... (mécanique de vol)

Message  Arno le Mar 14 Avr - 17:41

Oui, la réponse à cette question un peu ambigue, on est tenté de répondre ' d'augmenter l'incidence pour diminuer la portance' car c'est ce qui se passe à la fin de l'arrondi, ça fini par décrocher... Mais je crois qu'en mécanique du vol, augmenter l'incidence de l'aile fait augmenter la portance, tant que l'incidence de décrochage n'est pas atteinte. (Pour exemple, si en vol tu veux réduire le régime moteur et rester en palier tu vas devoir agir sur l'assiette de l'avion, et cabrer: l'incidence augmente. Si tu réduit trop tu devras encore cabrer... jusqu'à l'incidence de décrochage)
En fait y'a deux phases, 1: tu arrondis et tu maintiens la portance constante, tu es alors en palier au dessus de la piste, (si tu voles avec Mimi, c'est là qu'elle entonne son 'bloque bloque' Wink ) et 2: ce palier, moteur réduit, a pour effet de consommer le résidu de vitesse et donc de détruire le reste de portance, ce qui permet aux roues de toucher.
Enfin, c'est comme ça que je comprend mes atterros.
Arno, imberbe et sans moustaches Wink
avatar
Arno

Masculin Nombre de messages : 329
Age : 55
Localisation : Aligné ILS07 LFPB
Date d'inscription : 23/09/2008

http://www.actissandier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gligliton.... (mécanique de vol)

Message  Invité le Mer 15 Avr - 2:36

Merci pour vos réponses cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gligliton.... (mécanique de vol)

Message  Flying Nanard le Jeu 16 Avr - 16:35

Encore une question bien française qui ne permet absolument pas de vérifier les connaissances du candidat, mais de le burner ! Evil or Very Mad
Bon, trêve de blagues...
Atterrir n'est pas décrocher...
Un des exercices du brevet consiste à vérifier que vous remettrez les gaz avant (simulation d'atterrissage interrompu, 3ème item de la rubrique "décrochage" de la feuille de test du PPL)
Ensuite, pendant l'arrondi... on passe de 3° de pente à quelque chose proche de 0.
Donc, il y a fatalement eu variation de portance ou alors il faut que je fasse autre chose... Rolling Eyes
Le rédacteur de la question fait son arrondi en palier en refusant le sol, mais ce n'est pas obligatoirement le cas !
Au début de l'arrondi, on casse bel et bien la pente !
Vive la France !
avatar
Flying Nanard

Masculin Nombre de messages : 666
Age : 48
Localisation : Ch'ai pu bien
Emploi/loisirs : Assècheur de masse d'air
Date d'inscription : 14/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gligliton.... (mécanique de vol)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum